Accueil News Les nouvelles routes de la soie, ce projet pharaonique de la Chine ?

Les nouvelles routes de la soie, ce projet pharaonique de la Chine ?

0
0
14

Les nouvelles routes de la soie, ce projet pharaonique de la Chine ? dans News DnC9CckWwAIdIIb

Photo : Courrier inter

 

Le Président Chinois Xi Jinping est arrivé en France pour une visite d’Etat de trois jours, tandis que l’Union Européenne tente d’impulser une nouvelle politique coordonnée vis-à-vis de Pékin.

Xi Jinping a un grand projet à accomplir. Ces nouvelles connexions entre la Chine et le monde seront à la fois ferroviaires, routières, maritimes…

On estime qu’une soixantaine d’États ont bénéficié de capitaux chinois liés à ce projet. Les sommes sont colossales : selon des estimations, la Chine a déjà dépensé quelque 200 milliards de dollars. Plus généralement, les investissements chinois dans les pays concernés, de 2014 à mi-2018, s’élevaient à plus du double, soit 410 milliards de dollars, estime le cabinet Euler-Hermes. Selon la banque Morgan Stanley, les investissements chinois cumulés dans les pays des « routes de la soie » dépasseront 1.200 milliards de dollars d’ici 2027.

Les entreprises françaises pourraient profiter de cette manne pour s’implanter davantage en Chine.  »Avec ce projet, des entreprises qui travaillent déjà avec des entreprises chinoises ont une possibilité de se positionner sur de nouveaux marchés où elles ne seraient pas allées, comme des marchés plus proches de la Chine », a expliqué Sybille Dubois-Fontaine, la directrice générale du MEDEF-Comité France Chine, dimanche sur Europe 1.  »La difficulté, aujourd’hui, est de faire comprendre aux entreprises où sont ces projets et comment elles peuvent y participer. Là-dessus, il y a besoin de plus de lisibilité », a-t-elle nuancé.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans News

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Nouvelles routes de la soie : signature d’un protocole d’accord Italie-Chine.

  Photo prise le 23 mars 2019/REUTERS/Yara Nardi     L’Italie, premie…